Partagez | 
 

 [Quête] Les loups attaquent ! [Pv : Alzébel Euston + troisième larrons s'il y a]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
✧ Messages : 17
✧ Clan : Shadows Of Time
✧ Métier ou études : Voleur

MessageSujet: [Quête] Les loups attaquent ! [Pv : Alzébel Euston + troisième larrons s'il y a]   Ven 13 Juin - 21:06

Parfois choisir quelque chose de plus démonstratif permet de se faire oublier. C'est dans ce but que cette mission avait choisi. Dans ce but premier qu'il avait choisi d'accepter cette quête. Ses vols étaient devenus trop récurent, il fallait qu'il détruise tout soupçon sur lui. Quoi de mieux que de faire une B.A auprès de la peuplade de Veritàs. Quoi de mieux que de simplement sourire à des inconnus, les aider et enfin empocher le pactole tranquillement. Un travail légal et dans les règles. Un changement assez massif dans son petit train de vie. Les termes de la mission sont simples, il ne restait plus qu'à voir si la seconde personnes ayant choisi de participer se montrerait. À cette perspective, les lèvres du bleuet se tordirent dans un sourire malicieux et taquin. Cela allait mettre du piment dans ses journées ennuyeuses. D'une certaine façon, il se doutait que ça pouvait être n'importe qui, restait plus qu'à savoir si oui ou non, c'était une bonne perspective d'être avec ce qu'on appelle un « boulet »... l'un de ces choses qu'on traîne derrière soi car c'est juste quelqu'un de trop chiant et incapable. Ce genre de personne avait le don d'amuser cinq minutes le grand avant qu'il ne leur ferme leur gueule par toutes les façons imaginable.

Les grandes portes de la ville étaient impressionnantes. Elles démontraient avec charme et intimidation que c'était pas la peine de compter sur le fait de les traverser par les murs. C'était hors de question de s'appuyer sur cette option, et ça... longtemps il l'avait compris. Il avait déjà tenter pour voir si c'était plus rapide, mais il s'était fait avoir en glissant sur la parois devenue subitement trop lisse. Rapide et douloureuse chute qu'il avait eu. Ses iris observaient avec défi et soif de revanche ces deux jumelles de bois et d'acier. Un jour, il aurait sa revanche.

Le rendez-vous était pour la nuit tombé. Il avait bien lu et vu que c'était surtout la nuit que les bêtes chassaient. Il ne se fit pas prier pour trouver un coin dans une ruelle sombre pour attendre la venue de la Mère nocturne. Douce matriarche qui veille sur les enfants de la nuit. Douce dame argenté qui l'accompagne partout où elle va. Les voluptés de noirceur qu'elle dégageait envahit chaque recoin de la ville, s'insinuant ici et là entre les murs. Elle déposait son léger linceul de minuit sur les habitants. Douce hécatombe qu'elle amènerait avec elle plus tard dans la fraîcheur de la matinée. La lune quant à elle n'hésitait pas à suivre la dame de la nuit pour permettre à ses rayons d'envelopper les sans-abris et les réchauffer comme elle le pouvait, malgré que majoritairement elle refroidissait ceux-ci les tuant parfois ou leur donnant un lendemain qu'ils dévorèrent avec passion. Elle est une douce Mère autant qu'une douce Meurtrière. C'est sous ce regard topaze qu'elle exerçait son règne nocturne au côté de sa compagne sombre. Un regard qui ne quittait pas cette belle amie qui l'avait longtemps accompagné... dans ses balades nocturnes, ses sommeils, mais aussi ses contemplations.

Sous cette cape couleur sable, il se cachait, attendait le premier venu. Long tissu qui le recouvrait entièrement, c'était sa façon de se mouvoir dans les nuits claires. Ses doigts griffus attrapèrent délicatement le bout du tissu pour le relever jusqu'à l'arête de son nez, cachant ainsi la moitié de son visage. La tenture vint se reposer sur sa tête, le masquant encore plus. Il était masqué, à l'abri des regards et pourtant cela ne l'empêchait pas de scruter de ses yeux bleus les passants ou rares habitants qui osaient encore sortir. Bras croisés contre le torse, il n'hésitait pas à reposer ses omoplates contre le mur derrière lui. La fraîcheur de la soirée caressant ses pommettes encore visibles avant de se faufiler ici et là entre les pans de son revêtement. Un soupir lui échappa, le calme le rendait quelque peu ensommeillé. Cela était pourtant clair, il était temps de bouger, d'avancer. Sa démarche se fit sûre, certaine et sans bavure ou d'hésitation. Il marchait vers la porte, il abandonnait presque l'idée de voir quelqu'un arriver ? Non, il se montrait, il avait presque la foi de se dire que quelqu'un se montrerait s'il se présentait en premier, bah dans le pire des cas, il n'aurait qu'à partir en avance. Mains sur les hanches, il n'hésitait pas à observer les alentours. Debout, seul, au beau milieu de la grande rue n'était pas malin, mais aussi il était bien éclairé par la lune ce qui faisait de lui une cible facile, mais surtout il saurait lui-même d'où viendrait l'attaque s'il y a lieu. Son regard parcourt un peu les alentours, ses poumons se gorgent d'oxygène. Ses iris observent avec attention. La plissure de son nez s'accentue devant l'agacement.

Toutefois, il vit une présence approcher. Un sourire s'étira sur ses lèvres, un rictus qui se fit presque animal. Son bras se leva pour laisser sa main faire un signe avec nonchalance, la tête tournée de côté.

« Yooh.... », son ton était suffisant et son salut prononcé avec flegme.

Il pouvait très bien se tromper. C'était souvent qu'il arrivait à se planter, mais l'heure était surtout au fait qu'ils devaient vite commencer. Pourquoi aussi rapidement ? L'envie d'en découdre et de se dégourdir les pattes. Il devait l'avouer, ses doigts, ses pieds, commençaient à ressentir des fourmis. Cette idée de dégommer du canin devint encore plus alléchante. Son sourire s'étira, ses paupières se plissèrent pour appuyer un peu plus ses iris sur la personne qui arrivait. Il décrocha son regard de la silhouette pour reprendre sa fixation sur tous les détails alentours, l'envie de savoir si d'autres étaient dans le coin, mais au vue de la rue déserte, il n'y avait personne d'autre. Bah ça en fera plus pour lui. Le butin était plus important encore que son coéquipier d'un soir. Il était intéressé par la récompense... mais qui ne le serait pas. Cette mission allait lui être bénéfique il le sentait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✧ Messages : 37
✧ Clan : Light of Sky
✧ Métier ou études : Mercenaire ; Chasseuse d'hybride

MessageSujet: Re: [Quête] Les loups attaquent ! [Pv : Alzébel Euston + troisième larrons s'il y a]   Dim 15 Juin - 10:19



Somewhere out on the range a lone wolf called, its eerie howl reminding the intruding humans that they had not yet won.


La nuit s'était abattue tel un voile noir sur le monde. Elle avait happé le soleil, englouti la lumière et absorbé toutes traces de vie dans Veritàs. Les maisons étaient closes. Les ruelle, désertes. Seule la langue blafarde de la lune redonnait quelques lueurs au paysage. Les ombres dansaient sous sa lumière blanche, monstres difformes se détachant des ténèbres. L'air était doux, presque frais. Pas de vent puissant mais une légère brise venant du nord. C'était une nuit calme, silencieuse, sans histoire. Une nuit comme toutes les autres.

C'est alors qu’apparaît une silhouette. Petite, svelte et élancée, elle se dissimule sous une légère cape de lin sombre. Le regard rivé sur le sol, le visage caché dans l'ombre, elle arpente le dédale de ruelles en direction du centre de la ville. Elle est attendue. Par qui, elle ne sait pas encore, mais peu lui importe vraiment. Après tout, les seules choses qu'elle partagera avec cet inconnu se résumeront à du sang et des blessures. La mission effectuée, ils partageront l'argent, partiront chacun de leurs côtés et s'oublieront rapidement. Ça avait été et ce serait toujours ainsi. Bale le sait. Mais pour ce qui en était de sa tâche de ce soir, elle espère tout de même ne pas tomber sur un débutant. Elle ferme les yeux un instant. Pousse un soupir. Déforme ses lèvres dans une grimace. Elle n'ose même pas s'imaginer décimer des loups en compagnie d'un novice. La finalité serait la même : des glaires, du sang et des boyaux. Même ils n'appartiendront peut-être pas tous aux canidés.

Elle bifurque à nouveau dans une ruelle, fait quelques pas et s'arrête finalement. Devant elle, à une dizaine de mètres environ, se tient son futur compagnon de tuerie. Lui aussi portant une cape semblable à la sienne, elle ne peut discerner que les contours de son corps et la main qu'il lève dans sa direction. Elle avance à nouveau. Porte sa main à son arme. Ralentie sa respiration. Alzébel a depuis longtemps appris à rester méfiante devant les inconnus ; prudence est mère de sûreté. Elle ne compte pas s'en éloigner. Aussi, c'est avec une certaine lenteur qu'elle s'approche de lui, détaillant du regard chaque élément susceptible de faire hurler une alarme dans sa tête. Un seul retient son attention. Son sourire. Mauvais. Malsain. Un rictus désagréable et qui lui fait presque froid dans le dos. Une certaine gêne s'empare de Bale. Elle connait ce sourire.

« Yooh .. » Sa voix a l'effet d'illumination dans l'esprit de Bale. Ses yeux s'écartent, sa bouche s’entrouvre. La surprise se peint sur son visage, aussitôt effacée par un léger mouvement de tête. Drake. « Tu es bien la dernière personne que je m'attendais à voir. » Elle tire sa capuche en arrière, libérant une cascade de cheveux ébènes et offrant son visage aux caresses de la lune. Elle s'est décontractée, a lâché son arme et fixe à présent son compagnon d'arme avec un sourire presque narquois. Un voleur massacrant des chiens. Comment a-t-il pu en arriver là ? Haussant les épaules pour elle-même, elle parcoure un instant les environs du regard et finit par lâcher d'une voix plus sérieuse. « Il ne sert à rien que l'on reste ici. Allons buter du chien. » Sur-ce, Bale se retourne, invite Drake à la suivre d'un mouvement de tête et sort de la ruelle.
© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Quête] Les loups attaquent ! [Pv : Alzébel Euston + troisième larrons s'il y a]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ✩ Le monde d'Anima 十 :: Veritàs-